12470553324_80305050d2_o-copy.jpg

Team Building: Team Building avec Chain Reaction – TeamBlogging

Devis Team Building:

Obtenez des devis pour votre team building, de la part d’agences d’ événementiel. Nous répondons dans les 24h ouvrées

Le programme Chain Reaction a été inspiré par une machine Rube Goldberg, un dispositif mécanique qui fonctionne de manière complexe pour réaliser une tâche simple.

réaction en chaîne

Vous concevrez votre propre machine inspirée de Rube Goldberg qui effectuera une tâche simple d’une manière très complexe. Ce programme peut fonctionner de deux manières différentes: compétitif ou collaboratif. Tout d’abord, vous pouvez être divisé en équipes plus petites pour créer des machines Rube Goldberg individuelles. Cependant, vous pouvez également choisir de collaborer en tant qu’équipe plus grande pour créer un GRAND engin.

Ce programme nécessite de sérieuses compétences de coopération et de communication entre collègues afin de créer ces réactions en chaîne innovantes. Les participants auront la possibilité de développer leurs compétences en communication, coopération et dépannage en travaillant ensemble pour créer un engin transparent.

Les événements annuels, les fusions d’entreprises, les lancements de produits ou les événements d’intégration d’équipes internationales sont l’occasion idéale pour le programme Chain Reaction. Le nombre de participants peut aller de 10 à 1000+ et le programme dure généralement 2-3 heures.

réaction en chaîne

La coopération est la clé du succès dans ce team building programme que vous preniez un itinéraire compétitif ou collaboratif. La réaction en chaîne est un excellent moyen de renforcer les relations, de faire circuler votre créativité et de mettre votre réflexion stratégique à l’épreuve.

Avez-vous déjà créé votre propre machine Rube Goldberg? Qu’avez-vous utilisé pour le faire?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share this post

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on print
Share on email

Sur le même sujet

A lire aussi